Le Comité des femmes de Saint-Josse, processus de mise en place d’un « Espace citoyen »

Le projet « Espace citoyen » est l’aboutissement d’un travail d’éducation populaire et d’empowerment du Comité des Femmes de St-Josse, initiative regroupant diverses associations de la commune.

 

Il s’agit d’un processus nourri de différentes actions permettant de s’approprier un quartier, de collectiviser des problématiques et des ressources en vue d’en faire retour dans l’espace public.

 


Contexte

Ce Comité est né en 2010, suite au processus communautaire du groupe « Paroles de femmes » au sein duquel des préoccupations individuelles se sont transformées en problématiques collectives et ont mené à l’envie d’en dégager des « solutions » collectives.

La demande était de créer un « espace citoyen » visant à soutenir la participation citoyenne des femmes de la commune de Saint-Josse-ten-Noode mais aussi, plus spécifiquement, à pouvoir porter à un niveau plus politique leurs demandes de changement et revendications éventuelles.

 

 

Comment ? et avec qui ?

Le processus a constitué, au départ de marches exploratoires, à ce que les femmes puissent s’approprier un dispositif communautaire, , le Conseil consultatif des femmes, mis en place à leur demande et avec l’appui de l’échevine de l’égalité des chances, à la commune de Saint-Josse. Il s’agit d’un outil que nous pouvons solliciter au moment où nous avons besoin d’adresser des revendications à la commune.

Les marches exploratoires visent à se réapproprier une commune bien souvent méconnue en dehors du strict voisinage et des trajets du quotidien. La dimension collective de la marche est importante dans le sens où elle permet le partage des observations, réflexions … favorisant ainsi le choix des implications, partenariats… au départ desquels elles auraient envie de mener des actions.

Pour mener à bien ces actions, une priorité fût la recherche d’un local, d’un endroit à elles, où elles pourraient se retrouver, y développer des projets de santé, santé mentale et citoyens. Diverses actions ont été organisées par les femmes elles-mêmes, dont des capsules audio relatant leurs débats, donnant la parole aux femmes et aux hommes, mettant en dialogue des conceptions traditionnelles et modernes des relations hommes-femmes. Ces capsules ont été présentées lors de la semaine « Saint-Josse à l’heure des questions de genre », à la salle du Conseil communal.

Ce projet se base sur des méthodologies participatives issues de l’éducation populaire (courant qui vise à la transformation des rapports sociaux de domination, à partir des savoirs des personnes et d’une prise de conscience critique), de l’empowerment qui aide à récupérer du « pouvoir d’agir » et de la santé mentale communautaire qui articule la prévention, le soin et les actions publiques collectives et qui mobilise des personnes autour d’une préoccupation commune, en vue de faire émerger des ressources suffisantes pour faire face aux difficultés vécues.



 

Avec le soutien de la Cocof - Comission Communautaire Française

GDPR / LEGAL © SIGNÉLAZER