“Vivre Actif ” Pour retrouver et maintenir l’autonomie des plus de 65 ans vivant à domicile.

Dans le cadre de ses missions de promotion de la santé, de la sécurité et de la prévention des traumatismes, l’asbl Educa Santé a développé il y a une dizaine d’années, “Vivre Actif”, un programme de mobilisation communautaire pour prévenir les chutes des plus de 65 ans vivant à domicile. L’atelier ÉquilibreS est une des composantes de ce programme.


Ses objectifs sont :

– habiliter les participants à améliorer leur équilibre et leur condition physique ;
– améliorer les connaissances des participants sur les facteurs de risque de chutes liés aux comportements et à l’environnement domiciliaire
– faciliter l’adoption et le maintien de comportements préventifs.

 

Contexte

Les chutes sont une des causes majeures de perte d’autonomie chez les aînés.

 

 

Comment ? et avec qui ?

 

Pour se faire, l’atelier ÉquilibreS s’étale sur douze semaines à raison de deux séances hebdomadaires.

Une quinzaine d’aînés s’y réunit en présence d’un ergothérapeute et/ou kinésithérapeute qui propose, durant une petite heure, des exercices d’échauffement, des exercices d’équilibre statique et dynamique, des exercices de renforcements musculaire et osseux, des exercices d’assouplissement et des exercices respiratoires.

Plusieurs séances de l’atelier ÉquilibreS se poursuivent avec des capsules d’information et de discussion relatives aux différents facteurs de risque. Chacune aborde un thème bien précis comme l’activité et la condition physique et ses effets sur le vieillissement (musculation, contrôle de l’ostéoporose, …), l’alimentation (importance de la vitamine D pour la santé osseuse, nécessité de manger des protéines pour préserver la masse musculaire,…), la prise de médicaments ou l’observation des risques dans l’environnement domiciliaire, péri-domiciliaire et externe et les actions d’aménagements efficaces.

Les évaluations, qui sont réalisées lors de chaque atelier, ont montrés non seulement des améliorations de l’équilibre et un renforcement musculaire chez les participants mais aussi une amélioration/un renforcement du support social, dont on sait qu’il constitue lui-même un facteur de protection contre les chutes. En effet, les participants rapportent régulièrement qu’ils se sentent « moins isolé » car ils ont « rencontré d’autres personnes » mais aussi qu’ils n’ont « plus peur de marcher » ou qu’ils « [sortent] plus souvent de [leur] maison » car ils se sentent « plus en confiance »…

 

Concrètement

 

D’un point de vue pratique, les kinésithérapeutes et les ergothérapeutes qui souhaitent mettre en place un atelier ÉquilibreS dans une communauté doivent suivre la formation dispensée par Educa santé.

Durant 30 heures, reparties en 6 modules, les futurs animateurs aborderont les connaissances théoriques nécessaires à la pratique d’exercices visant à améliorer les équilibres dynamique et statique, la force musculaire et la souplesse articulaire, la coordination neuro- et psycho- motrice, etc. ; les informations relatives aux différents facteurs de risque ; les outils destinés à développer les capacités de la personne âgée, à participer activement à la gestion de sa sécurité et à exercer son autonomie et enfin les conditions d’organisation et d’implantation d’un atelier Équilibres.

 

Avec le soutien de la Cocof - Comission Communautaire Française

GDPR / LEGAL © SIGNÉLAZER